2009, le début de l’aventure !

Ma petite entreprise est née officiellement le 7 juin 2009. À l’époque, un congé parental pour ma fille Maïa m’a permis de prendre du recul sur mon travail alimentaire et de réfléchir à ce que j’aimais et ce que je voulais réellement faire. Après quelques projets d’illustrations, et de faire-parts, j’ai décidé d’offrir un cadre légal à mon activité et de me lancer tranquillement, tout en profitant de ma nouvelle vie de maman.

2010, de l'auto-édition...

De beaux projets ont pris vie, notamment mon premier album jeunesse, « C’est déjà le Printemps ? », la première aventure d’Hector, Balthazar et Maïa, 2 oursons et une marmotte dans les montagnes Pyrénéennes ! J’ai aussi eu la chance de pouvoir présenter mes dessins sur Pau, lors d’une exposition : baptême du feu ! Et j’ai continué les faire-parts ( dont celui de mon mariage ) !

2011, des faire-parts...

Cette année là, j’ai continué sur ma lancée... 2 autres albums imprimés ont vu le jour : la suite des aventures d’Hector, Balthazar et Maïa, et un Calendrier perpétuel, le Carnet d’Anniversaires. Il y a aussi eu beaucoup de faire-parts, qui sont devenus de plus en plus compliqués !

2012, une année riche en nouveautés

En 2012, je suis devenue maman pour la seconde fois... Beaucoup de choses ont changées dans ma vie, et cela s’est répercuté sur O’Rana. C’est l’année également où une amie m’a fait découvrir la possibilité de faire imprimer mes dessins sur du tissu : une révélation !! Un nouvel horizon s’est ouvert ! Après des tests personnels, dont deux couvertures pour la naissance de mes nièces, des demandes sont venues de mon entourage pour que je réalise des coffrets de naissance illustrés et personnalisés… Le cercle s’est agrandit, petit à petit, sur recommandation souvent, par le bouche à oreille. J’ai même appris à coudre pour mes clientes !

2013, la première Trousse à Bobos

Après avoir développé les coffrets de naissance, je me suis attelée à la confection en mini série de doudous, et petites pochettes pratiques. Sont nées « Mon Bazar à MOI » et la « Trousse à Bobos », les première petites pochettes illustrées... La machine à coudre a chauffé !!

2014, encore des faire-parts

De nouvelles cousettes ont vu le jour, de nouveaux dessins ont pris vie sur le tissu… En parallèle, j’ai également réalisé beaucoup de coffrets de naissance et encore tellement de faire-parts ! Quel bonheur de créer un prototype original, personnalisé, créatif ! (Ensuite il faut trouver des solutions techniques pour arriver à le reproduire en 150 ou 200 exemplaires !)

2015, la naissance des coupons

Entre deux coffrets de naissance, j’ai travaillé sur un projet qui me tenait à coeur, un nouvel album jeunesse, « Ne réveillez pas le Célian qui dort ! ». Et puis un jour, une amie m’a suggéré de proposer mes coupons de tissu illustrés aux couturières pour qu’elles se cousent elles-même leurs petites pochettes et trousseaux de naissance… J’avais un peu de stock, je l’ai proposé sur Facebook un soir, et tout est parti très vite: l’aventure des coupons illustrés venait de commencer !

2016, la folie des coupons

Le phénomène s’est amplifié… J’ai développé des kits à coudre et quelques projets éducatifs, à la base pour aider mon fils dans ses apprentissages. Et j’ai participé au Salon Fils Croisés de Pau, une belle expérience, avec trois amies qui m’ont aidé à tenir le stand (venant même de loin pour l’une d’elles ! ), et de très belles rencontres...

2017, une année bien chargée...

Coffrets de naissance, faire-parts, produits cousus, swaps, coupons, nouveautés, partenariats, salons, et gros projets à développer… Ce fut une année bien chargée, un peu trop peut-être ! J’ai travaillé sur des projets avec des copines illustratrices, et j’ai eu la chance de voir mes kits de couture adoptés par 2 magasins Arteïs. Mais malgré tout ce travail, je n’arrivais toujours pas à me payer décemment et pensais sérieusement à tout arrêter. À la fin de l’année, j’ai découvert l’association des Poulettes (Anid’art), et les ai rejoint pour présenter mes produits dans leur boutique de Pau, pensant que c’était le signe qu’il ne fallait pas abandonner.

2018, la fin de l'aventure ?

Toujours beaucoup de travail, mais malheureusement peu rémunérateur. O’Rana avait pris beaucoup d’ampleur mais je m’épuisais à la tâche tout en n’arrivant pas à me verser de réel salaire. J’ai terminé l’année difficilement, en prenant la décision d’arrêter, et de fermer définitivement pour repartir sur de nouvelles études ou faire une formation. Mais la vie en a décidé autrement. Certaines personnes pensent que le hasard n’existe pas, et je commence à y croire moi aussi… Une nouvelle rencontre m’a fait changer d’avis, et cette fois-ci ce n’était pas simplement un petit coup de boost, mais une reconstruction complète qui s’annonçait !

2019, une renaissance...

Depuis plusieurs mois, je travaille avec un coach d’entrepreneur pour reconstruire et asseoir O’Rana sur de meilleures bases. O’Rana a tenu 9 ans grâce au soutien de mes proches, de mon mari, de mes amies, des conseils de bonnes fées apparues sur mon chemin au fil des ans, et aux clients et clientes qui ont toujours soutenu et valorisé mon travail. Laisser entrer une personne dans l’univers que j’avais construit seule depuis tant d’années me paraissait bien difficile, mais j’ai eu la chance de tomber sur quelqu’un de perspicace, déterminé, bienveillant et surtout très patient... Et nous voici, en 2019, à fêter les 10 ans d’une petite Grenouille qui rêvait de voir ses dessins vivre ailleurs que dans sa tête.