Défi créatif: vos textes !

Catégorie Ados (13-18 ans)

Voici les textes créés par les participants au concours proposé par O’Rana pour fêter les 12 ans de la petite Grenouille.

Tous les textes présentés ici appartiennent à leurs auteurs et ne sont pas libres de droits. La copie et l’utilisation de ces textes est donc interdite sans l’accord des auteurs.

Bonne découverte ! et à vos stylos et vos claviers 🙂

Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

Il était une fois, un village peuplé d’arbres, de feuilles et d’oiseaux …
 
Lorsqu’il commença à faire froid, les oiseaux se préparèrent pour migrer.
Quand ils furent partis, les feuilles se sentirent seules et tristes.
Après quelques semaines, les hérissons, les souris et les écureuils voulaient remonter le moral des feuilles et ils organisèrent un grand bal d’automne.
Quand il fut l’heure de la fête, les feuilles se décidèrent à tomber des arbres. Pendant des semaines, ils se mirent à chanter, à danser et ils rirent. A la fin de la fête, ils étaient bien trop fatigués pour remonter dans l’arbre. Ils restèrent au sol pour se reposer.
 
Au printemps, quand les oiseaux revinrent au pays et dans leur village, les feuilles eurent assez de courage pour rentrer chez elles, dans les arbres.
Les oiseaux et les feuilles se racontèrent tout ce qu’ils avaient faits pendant cette période et, depuis ce jour, chaque année, les feuilles tombèrent des arbres après la fête jusqu’au retour des oiseaux …

Julie (13 ans)

Les Emonimaux : Blairu, Renardo, Malai, Tigrou, Brocoli et Sousou

Il était une fois 6 amis qui avaient tous une histoire à raconter.

Voici d’abord celle de Renardo le renard : un jour d’automne il allait rentrer dans son terrier quand il se rendit compte que le trou était beaucoup plus gros que se qu’il devait être. Alors, immédiatement, il alla chercher sa carabine et entra a son tour dans son terrier. Il y découvrit à sa très grande surprise un ours en train de dormir paisiblement.

Ensuite celle de Blairu le blaireau : il n’y a pas très longtemps, Blairu a reçu un bracelet porte bonheur qu’il ne quittait que pour prendre sa douche. Un jour, en sortant de sa douche, il ne retrouva pas son bracelet : il avait disparu et Blairu était inconsolable.

Ensuite vient celle de Malai le lion : un jour de printemps, il se promenait dans la forêt comme à son habitude, quand tout un coup il aperçu un loup. Effrayé, il poussa un cri qui réveilla toute la forêt!

Ensuite vient celle de Tigrou le panda : ce matin Tigrou croisa son vieil ami qu’il n’avait pas vu depuis un ou deux ans. Il était très content et il sautait partout de joie .

Ensuite vient celle de Brocoli l’ours : un jour il alla dans un restaurant mais il ne savait pas que le restaurant n’avait à sa carte que des burgers et des frites. Or, Brocoli n’aimait ni les burger, ni les frites. Il était dégoûté de voir tous ces aliments qu’il détestait dans toutes les assiettes qui passaient devant lui et décida de quitter le restaurant sans rien avoir mangé.

Enfin, vient celle de Sousou l’hippopotame : Sousou est l’hippopotame le plus grincheux du monde. Dès qu’il y avait quelque chose qui ne lui plaisait pas il se mettait en colère. Le problème c’est qu’il y avait toujours quelque chose qui l’énervait : même la couleur de ses chaussettes pouvait le mettre en colère!

et voici la fin d’une soirée entre 6 amis.

Virginie (13 ans)

Mais où est Pan-pan ?

Nous disons toujours que l’animal est le meilleur ami de l’homme.

Mais.. est-ce vrai ? Nous allons y répondre de ce pas.

Il était une fois un petit garçon du nom de Luka, il était extrêmement proche de Pan-Pan, son lapin de compagnie. Ces deux là étaient même inséparables.

Un matin, le petit Luka se réveilla heureux.

Habituellement il n’était pas très matinal mais ce jour là il était plus qu’heureux. Pourquoi ? parce que c’était un jour être spécial : l’anniversaire de Pan-Pan. Il fêtait son deuxième anniversaire. La veille le petit Luka avait acheté quelques friandises en guise de cadeaux pour son lapin.

Il décidait alors de se lever de son lit et d’ensuite faire ses draps. Malgré son jeune âge le petit garçon était très débrouillard. Après avoir fait cela, il se dirigea vers la cage de son lapin qui était dans la chambre du petit garçon mais lorsqu’il arriva devant celle-ci il remarqua la grille ouverte.

Paniqué il se mit à crier. En effet, Pan-Pan n’avait pas l’habitude de sortir de sa cage.

Alertés par le cri de leur fils les deux parents arrivèrent comme des fusées, encore fatigués.

– Que se passe-t-il Luka ? s’écria le père.

– Pan-Pan a disparu !! Il n’est plus là ! répondit le petit garçon.

La mère se dépêcha alors de partir se préparer en vitesse dans la salle de bain tandis que le père et Luka fit de même.

Quelques minutes après la petite famille sortit de la maison où ils logeaient.

– Où pourrait-il bien être ? questionna la mère.

– Regardons dans les alentours. proposa alors le père.

Ils acquiescèrent alors tout deux avant de se mettre en chemin vers le bois, se situant proche de leur maison.

 

Cela faisait au moins une heure que la jeune famille cherchait le jeune lapin. Quand tout d’un coup, Luka aperçut une silhouette ressemblant étrangement à Pan-Pan.

– Pan-Pan ? se questionna le petit garçon tout en se rapprochant de la silhouette.

La silhouette prit peur et monta en haut d’un arbre. Mais comment avait-elle fait ? C’était la question que l’enfant se posait.

Le petit Luka s’approcha alors de l’arbre et remarqua effectivement qu’il s’agissait de Pan-Pan.

– Pan-Pan, n’est pas peur. C’est moi, Luka. Dit-il calmement.

Une fois au pied de l’arbre il leva la tête et remarqua alors que le lapin était sur une branche, assez haute. Le petit garçon regarda autour de lui et par chance remarqua une échelle.

– Papa, peux-tu me donner l’échelle s’il te plaît ? Questionna le petit garçon tout en regardant son père.

Le père acquiesça et rapporta l’échelle à son fils avant de la poser contre l’arbre. De sorte à ce que celle-ci soit pointée vers la branche d’arbre où se trouvait le lapin.

Luka décida alors de monter sur l’échelle, qui, par chance était assez grande pour atterrir à la branche. Il prit alors Pan-Pan, qui lui était tout tremblant, dans ses bras et fit attention à ne pas tomber en descendant.

Une fois à terre le petit garçon serra son lapin dans ses bras.

– Tu m’as fait très peur Pan-Pan ! Ne me refais plus jamais ça ! s’exclama t’il.

Lilou (15 ans)