Défi créatif: vos textes !

Catégorie Enfants (7-12 ans)

Voici les textes créés par les participants au concours proposé par O’Rana pour fêter les 12 ans de la petite Grenouille.

Tous les textes présentés ici appartiennent à leurs auteurs et ne sont pas libres de droits. La copie et l’utilisation de ces textes est donc interdite sans l’accord des auteurs.

Bonne découverte ! et à vos stylos et vos claviers 🙂

Comme des Astronautes

Il était une fois, deux enfants, ils jouaient aux astronautes.

Ils étaient devant leurs bureaux, ils voulaient apprendre à lire, à écrire et à compter.

D’abord ils voulaient apprendre l’alphabet. Les lettres étaient éparpillées dans le monde. Alors ils se sont dit qu’en étant astronautes, ils pouvaient prendre un vaisseau.

Ils ont été à Paris, ils ont trouvé le A en haut de la Tour Eiffel, ils l’ont pris et l’ont remis à sa place. Et ils ont continué ensuite pour toutes les autres lettres.

Ensuite comme ils ne savaient que compter que jusqu’à deux, car ils étaient deux, ils ont récupéré les grands chiffres prisonniers (ils étaient bloqués par des lettres méchantes), ils les ont combattu et les ont enfermé dans leurs tablettes magiques quand ils sont retournés dans leur vaisseau.


Une fois réussi, ils ont pu retourner sur le banc de la classe avec leurs lettres, leurs chiffres pour raconter à leur oiseau tout ce qu’ils avaient appris.

Arthur (8 ans)

La louve et le dragon

Il était une fois un dragon nommé Luzio, qui vivait sur la lune et une louve nommée Luna qui vivait sur une étoile.

Ils étaient amis et allaient tous les deux à l’école des animaux magiques de l’espace.

La louve avait le pouvoir de la lune, qui donne la voyance et le dragon celui des étoiles, qui donne la sagesse, donc chacun avait des cours séparés.

Le professeur de Luna est le professeur Lalune, et celle de Luzio est la professeure Constella

Un matin, le dragon Luzio, se réveilla en sursaut ; il venait de faire un rêve étrange, et au même moment, la louve Luna se réveilla elle aussi en sursaut pour la même raison.

Quand Luna et Luzio arrivèrent à l’école, ils se racontèrent ce qui c’était passé.
Luna dit : « Ce matin, je me suis réveillée en sursaut parce que j’ai fait un rêve étrange. »
Luzio, lui répondit : « Moi aussi, tu ne trouves pas ça bizarre ? »

Le soir, en rentrant chez eux, ils se racontèrent leur journée.
« Moi, aujourd’hui, la professeure Constella m’a fait passer le test étoilé. C’était trop facile ! dit Luzio.
_ Et moi, le professeur Lalune m’a grogné dessus parce que j’avais raté mon exercice » lui répondit Luna.

Le lendemain, le Pr. Lalune et la Pr. Constella avaient disparu sans laisser de trace …

Aydan (10 ans)

La Chevalière

Il était une fois un vilain roi qui vivait dans un château.
Il avait acheté plein de jouets et de bonbons n’avait plus d’or.

Il avait entendu dire que le dragon, son voisin, en avait plein, et qu’il ne s’en servait pas parce qu’il n’aimait pas les bonbons.

Le roi se dit que ça serait quand même mieux si c’était lui qui profitait de ce trésor. Il avait déjà plein d’idées de ce qu’il allait acheter avec l’or du dragon.

Un matin, alors qu’il mangeait ses tartines de beurre, sa petite sœur, qui était une princesse Ninja, lui dit:
« Ne t’inquiète pas grand frère, je vais mettre mon costume de chevalière, et on va aller chez le dragon. »
Elle alla dans sa chambre et mit sa plus belle armure.

Ensuite, le roi et la chevalière allèrent chez le Dragon.

Le dragon, qui s’appelait Mario, avait entendu par sa fenêtre que le roi voulait son trésor pour s’acheter encore plus de bonbons, et il n’était pas d’accord.

Quand le roi et la chevalière arrivèrent chez lui, il ouvrit la porte de sa grotte et il rugit si fort que le roi sursauta et tomba dans le lac.

Et comme la chevalière n’avait pas eu le temps de finir son petit déjeuner, il lui offrit un délicieux chocolat chaud!
Après tout, ce n’était pas elle qui voulait voler son trésor!

Milla et Kenji (4 et 7 ans)

La famille Panda

Il était une fois, Petit Panda. 
 
Petit Panda était très curieux, il demandait sans cesse à sa maman d’aller explorer la nature autour de leur maison.
– « Tu dois attendre de grandir. » lui disait sa maman
 
Petit Panda allait alors se coucher en espérant bien fort être assez grand le lendemain matin.
 
Un matin, justement, il remarqua que ses pattes dépassaient de son lit !
– « Oh ! J’ai drôlement grandi cette nuit, je sens que je suis prêt pour ma grande aventure. »
 
Petit Panda, impatient et convaincu d’avoir grandi prépara ses affaires pour partir. Il se leva sans faire de bruit, prit des branches de bambous pour grignoter sur le chemin et fila en silence.
 
Il est heureux dans la nature, il découvre les fleurs qu’il ne connaît pas, des arbres nouveaux mais dont il n’aime pas les feuilles. Il admire la nature qui l’entoure, il est si content qu’il oublie de regarder son chemin. Tout à coup, il s’arrête, son ventre gargouille.
– « Il doit être tard, je vais manger un peu » se dit-il
 
Petit Panda s’assied contre un arbre, il mange ses feuilles de bambous. En regardant tout autour de lui il comprend qu’il est perdu, incapable de retrouver le chemin de sa maison. Loin de sa maman il pleure.
 
Sa maman, dans leur maison, se rend compte de l’absence de Petit Panda, elle le cherche dans tous les recoins de leur maison mais ne le trouve pas .
Très inquiète elle décide d’aller le chercher dehors.
 
Petit Panda est très fatigué, il finit vite son casse-croûte et plein de courage, essaye de rejoindre son chemin.
C’est alors qu’il voit au loin une forme qu’il connaît, on dirait un panda… C’est sa maman qui vient vers lui ! Petit Panda et sa maman se retrouve et Petit Panda saute dans les bras de sa maman, ils sont tellement heureux de se retrouver.
 
Petit Panda explique à sa maman qu’il voulait vraiment aller voir la nature, sa maman lui propose alors d’aller à l’aventure avec lui pour qu’il ne se perde plus.
–  » Mais avant d’aller à l’aventure il nous faut un bon pique-nique ! » dit Petit Panda
 
Petit Panda et sa maman prépare donc un pique-nique de grand pour aller ensuite découvrir les beautés de la nature qui les entourent.

Josué (7 ans)

Mon poney

Il était une fois un poney qui se faisait maltraiter. Il arriva à s’échapper mais il tomba dans un trou plein de ronces.
Heureusement, une petite fille du nom de Sophia passait par là et elle aida le poney à remonter.
La petite fille l’amena à sa maison et le soigna.
Quand elle pu relâcher le poney, il ne voulu pas partir.
Alors, elle le garda et ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps.

Alice (7ans 1/2)

Guimauve et chocolat

Il était une fois un chat tout gris qui jouait dehors dans la neige.

Plus tard dans la soirée, le chat vit un écureuil qui avait froid parce que sa maison avait était détruite par l’hiver.
Alors il dit « écureuil si tu veux, tu peux venir chez moi pour te réchauffer ».
L’écureuil ne connaissait pas le chat mais il avait tellement froid qu’il répondit: « Oui, je veux bien venir chez toi. Merci »
Ensemble, ils allèrent chez le chat et partagèrent du chocolat chaud et des guimauves.

Pendant la soirée, ils se racontèrent des histoires et des blagues et devinrent les meilleurs amis du monde.

Eloïse (9 ans 1/2)

L'accident de Luke

Il était une fois une belle famille.

Il y avait le papa qui fait du sport (du vélo), la maman qui était infirmière et ils avait eu trois triplés : Luke (le premier né), Erwan (le deuxième), et Rey (la troisième).

Un jour ils firent tous les trois une sortie vélo avec leur papa parce que leur maman était au travail.

Ils firent une grande montée qui se passa très bien mais à la descente ce qui devait se passer arriva et Luke tomba et ce cassa le bras et le poignet.

Son papa l’amena vite aux urgence où il croisa la maman.
Ensuite la maman de Luke dû malheureusement l’opérer et lui a mit un grand bandage. Pendant ce temps, son frère, sa sœur ainsi que le papa s’inquiétaient.

Plus tard, quand Luke a pu repartir pour sa maison, il vit sa maman dans le couloir et lui fit un très gros câlin.

Sa maman l’a pris dans les bras et dit à Luke qu’il était courageux puis bien vite elle a du le reposer parce qu’elle avait encore beaucoup de travail avec plein de monde à soigner.

Erwan (10 ans)

Le tatouage d'Hercule

Il était une fois un petit requin tout mignon qui s’appelait Hercule.

Il avait décidé de ne plus manger de poisson depuis qu’il s’est intoxiqué en mangeant un gros poisson malade.

A partir de ce moment, il passait ses journées à jouer avec les petits poissons à cache-cache. Il y avait Souris, Bubule, Lucas et Clémentine.


Pendant une des parties, Hercule se cogna la tête contre l’ancre d’un bateau. Il est donc parti à l’hôpital pour refermer la blessure. Il attendit 36 minutes avant de se faire recoudre la tête. Il a eu 17 points de sutures ce qui lui a fait une grosse cicatrice qui faisait peur à ses amis les poissons.

Un jour, il vit une pieuvre qui se faisait un tatouage.

Il entama la discussion :

– « Bonjour je m’appelle Hercule » dit-il. « Je me suis cogné la tête contre l’ancre d’un bâteau et j’ai une grosse cicatrice. Est ce que tu peux me faire un tatouage sur la tête pour la cacher ? »

– « Bonjour je m’appele Agatha » répondit la pieuvre « Oui bien sur je peux le faire ! » 

« Merci beaucoup Agatha »

Agatha se mis donc à l’ouvrage. Pendant qu’elle fini son tatouage les poissons viennent. Ils reconnaissent leur ami Hercule mais ils n’ont plus peur de sa cicatrice cachée par le tatouage. Depuis, ils passent à nouveau leurs journées à s’amuser ensemble.

Lucie (10 ans)

La Fée des dents et la Petite souris

Il était une fois une petite fille qui était très curieuse et qui s’appelait Zoé.
Ce soir-là, elle avait perdu une dent. Elle la mit sous son oreiller et s’endormit vite pour une fois. Elle rêva. Vous vous demandez sûrement de quoi ! Eh bien, voilà la réponse :
« Il était une fois la Fée des dents, dont parlent les enfants à chaque fois qu’ils perdent une dent, qui se promenait toute joyeuse dans la forêt.
Tout à coup, elle entendit des pleurs à côté d’elle, elle tourna la tête et découvrit la Petite Souris qui sanglotait. La Fée des dents s’approcha et lui demanda :
– Qui es-tu et pourquoi pleures-tu ?
– Je suis la Petite Souris et je pleure à cause de toi, dit-elle en séchant ses larmes.
– Pourquoi ? demanda la Fée.
– Tous les enfants parlent de toi tandis que moi je vais bientôt m’éteindre, balbutia la Souris.
– Je comprends… Moi, la Fée, je vais t’aider ! Désormais chaque lettre offerte à un enfant qui perd une dent sera signée de nos deux noms. D’accord ?
– D’accord, allons-y ! 
La Petite Souris et la Fée des dents, désormais meilleures amies, s’en allèrent faire les nouvelles lettres… »
 
Dring, dring, dring ! Le réveil sonne, déjà neuf heures !
– Maman, sous mon oreiller il n’y a plus ma dent. À la place, il y a une lettre de la Petite Souris et de la Fée des dents et… oh, une pièce d’argent ! J’arrive prendre mon déjeuner pour avoir des forces à l’école. »

Eléna (8 ans et demi)

Attention Chien Méchant

Il était une fois une petite chienne appelée Rose.

Un beau jour, elle regarda sa maîtresse faire un gâteau.

Le lendemain, on la laissa toute seule un petit peu de temps. Là, elle voulut faire une surprise et elle repensa à la veille  puis elle se mit aux fourneaux. Mais quand elle voulut rassembler les ingrédients, elle sauta pour arriver à atteindre le placard. Elle attrapa le sac de farine, mais POF ! tout se renversa partout. En voyant la grosse bêtise qu’elle venait de faire, elle se cacha sous la couverture du canapé.

Un tout petit peu plus tard, sa maîtresse rentra. La mère alla dans la cuisine pendant que la petite Sophie regardait la télé en caressant la petite chienne. Tout à coup, un cri de frayeur lui fit peur, elle alla voir dans la cuisine.

– Qu’est-ce qui s’est passé, maman ?

– Je ne sais pas … Mais si ! Dit la maman de Sophie. C’est ta chienne qui a fait ça pendant notre absence.

Là, sa grand-mère arriva, ayant tout entendu. La grand-mère et la mère accusèrent la petite chienne d’être un vilain chien. Puis elles la mirent dans un carton et fabriquèrent un panneau avec écrit « Attention chien méchant ! », puis elles abandonnèrent ce carton dans la rue.

Sophie fut très triste de ne plus avoir sa petite chienne.

Quant à Rose, elle aussi se sentit très triste.

Elle sortit du carton et marcha jusqu’à ce que la nuit tombe puis elle s’endormit. Sans le savoir, elle était à côté d’un refuge d’animaux.

Une dame du refuge qui se promenait justement autour du refuge vit la petite chienne errant dans la rue. Elle la ramassa délicatement et alla l’installer doucement près des autres chiens.

Le lendemain matin, au réveil, la chienne vit qu’elle n’était plus dans le petit coin où elle s’était endormie. A la place, elle se trouvait au milieu de chiens de petite taille, de moyenne taille et de grande taille.

Dans la même niche qu’elle, il y avait un jeune chien de la même race qu’elle.

– Bonjour, dit Rose.

– Bonjour, répondit le jeune chien.

– Comment tu t’appelles ? Demanda Rose 

– Je m’appelle Watson, répondit-il.

Peu à peu, Rose et Watson devinrent amis. Watson apprit à Rose tout ce qu’on devait faire pour que quelqu’un vous prenne. Un beau jour, une cliente avec ses deux filles et son garçon passèrent au refuge. La plus grande des filles se dirigea comme un boulet de canon vers les petits chiens. Sa mère dit :

– Marion, attends moi !

– Maman, maman, je veux celuilà, dit Marion en pointant Rose du doigt

– Elle s’appelle Rose, dit la vendeuse en s’approchant.

– Elle coûte combien ? dit Marion

– Mais voyons ma petite, dit la vendeuse, on les donne gratuitement.

– Trop cool, j’aurais assez d’argent pour m’acheter un autre jouet alors ! Et des friandises pour chien !

– Allez, on amène ton nouveau compagnon à la maison.

Lundi, Rose se faufila dans le cartable de Marion. Marion, qui ne s’en était pas aperçu, alla à l’école. Pendant l’accueil, le petit chien sortit du cartable de Marion et alla près de Sophie qu’il reconnaissait. Soudain, Marion s’aperçut que le petit chien était sorti, mais d’où ? Elle ne savait pas. Sophie, en voyant le petit chien, dit à Marion :

– Il est à toi ce petit chien ?

– Ben oui, répondit Marion. Je viens de l’avoir au refuge.

– Mais c’était le même que celui que j’avais juste avant !

– Et bien ça, c’est une coïncidence ! Si tu veux, tu pourras venir chez moi jouer avec Rose.

– C’est d’accord , répondit Sophie.

C’est ainsi que Sophie put venir jouer tous les soirs après l’école avec Rose et Marion.

Loreana (8 ans)

Terre de Dragons

Il était une fois la terre des dragons.

Sur cette terre il y avait deux dragons qui étaient ensemble, toujours ensemble.

Un jour une planète appelée Saturnette a failli s’écraser sur la terre des dragons.

Les dragons n’avaient jamais vu ça. Au final la planète est sortie du système solaire.

Et ensuite les deux dragons crachaient du feu , ils étaient très très contents.

Ils s’endormirent comme deux flammes. Mais la terre des dragons a eu un problème. Les dragons ne pouvaient plus boire, plus manger. Ils essayent d’aller sur une autre planète mais ils n’arrivent plus à retourner dans le système solaire qui est trop haut.

Ils veulent aller sur la planète Saturnette. Une étoile les aide, c’est l’étoile scintillante. Et ils arrivent sur la planète Saturnette.

Et ils sont heureux.

Mattéo (7 ans)

Le mystère de la maîtresse

Il était une fois au pays O’Rana où se trouvait une école, un tigre qui s’appelait Nino.

Sa meilleure amie qui était un chat s’appelait Mia.

A l’école ils sont ensemble, au parc ils sont ensemble : ce sont les meilleurs amis du monde.

Leur professeur Madame Hibou est très sévère. Elle entend une mouche voler, elle la punit.

Mais depuis quelques jours leur maîtresse est gentille ! Vraiment !

Alors Nino s’inquiète car la maîtresse n’est pas dans son état normal. Elle a les joues rouges, est rêveuse et en plus elle ne dit rien à Eudoxie qui mange du pop-corn ! Si ça se trouve la maîtresse a été empoisonnée !

Nino pense que la maîtresse est amoureuse.

Ils décident de la suivre et découvrent la maîtresse au café de l’amour !

Et ils virent arriver un magnifique hibou Grand Duc.

La maîtresse était bien amoureuse !

Noéline (11 ans)

Bob sauve sa famille

Il était une fois l’ours Polochon, Jean-Pierre le pingouin, et Baleino la baleine.

Ils rencontrèrent Bob le lapin qui leur demande :
« – vous n’avez pas vu ma famille ? »
L’ours répond:
« – non, mais je crois avoir vu une famille de lapins, et ils m’ont demandé  « vous n’auriez pas vu un lapin tout blanc avec des grandes oreilles ? » Et j’ai répondu non.
Ils sont parti dans un pays au delà des montagnes de glace, mais il y avait un gardien qui protégeait les montagnes, et il se sont fait attraper et mis en prison, parce qu’ils voulaient dépasser les montagnes de glace.

Le lapin a dit : « Je vais aller chercher ma famille « 

Et ils répondirent : « Non ! Si tu fais comme tes parents, tu vas rester en prison pour toujours, et manger de la glace congelée, et tu ne pourras plus jamais retourner dans ton pays ! »

« OK je vais y réfléchir », répond le lapin …
Ça vous dit qu’on partent tous ensemble délivrer mes parents ? « 

Jean-Pierre pingouin dit :  » Mais toi tu ne peux pas nager ? Comment tu va faire ? Il n’y a pas beaucoup de roche de glace ?

– Mais si je construis une machine qui vole , je pourrais voler jusqu’à la prison, et vous vous pourrez nager. » Dis Bob lapin.

Baleino lui dit :  » Mais moi je peux vous poussez sur le bloc de glace jusqu’à la prison !

– Oui mais tu n’auras pas assez de force pour pousser, il te faut de l’aide !  » Dis l’ours Polochon.

« – Jean-pierre pingouin, tu vas aider à pousser le bloc de glace avec Baleino »,  répondit l’ours polochon.

Bob dit « Et toi tu fera quoi Polochon? »


« – Bah, moi, j’attaquerai le gardien de la prison, et s’il y en a plusieurs, on combattra ensemble. Et toi, Bob, pendant qu’on distrait les gardiens,  tu vas libérer tes parents ! »


Polochon cria:  » EN AVANT TOUTE ! »


Quelques heures après, ils arrivent à la montagne de glace…


Les gardes sont en ligne de 10 et prêts à attaquer.
Polochon crie : « À L’ATTAQUE MOUSAILLON !!!!!!! »


Polochon, Baleino et Jean-pierre foncent sur les gardes, et pendant qu’ils se battent, Bob court sauver ses parents.

Il les libère et part aider ses amis.
Les gardiens ont eu tellement peur qu’ils sont partis en courant.


Pour fêter leur victoires, ils ont fait une grande fête avec tous les animaux de la montagne avant que Bob parte dans son pays.

Joye (presque 8 ans)