Dodo avec Maman

À l’occasion de la fête des mères, j’ai retravaillé un vieux dessin qui me touche toujours autant…
Il me rappelle les heures passées à endormir mes loulous,

La lutte pour ne pas m’endormir moi même,
Les contorsions pour ne pas tomber de leurs petits lits,
Les concours d’yeux ouverts,
Les looooongues histoires,
Les câlins infinis,
Les installations de peluches et de doudous pour la nuit,
Les tétées nocturnes des premières semaines,
La respiration qui se régule et s’apaise,
Leur façon de se retourner sur le côté
(et la petite pensée à se moment-là ” Yess! c’est gagné !”),
La technique de l’œil entrouvert pour les observer,
Les fichues terreurs nocturnes,
Les berceuses murmurées,
La fameuse technique du “glissé-déposé” quand il se sont endormis sur moi,
Et la sortie du lit en mode ninja pour ne surtout pas les réveiller…


La banalité du quotidien que notre rythme de vie et la fatigue ne nous permet pas toujours d’apprécier à sa juste valeur, mais qui deviennent de précieux souvenirs quand les enfants grandissent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *